20210316-gregory-sheriff-2
Partager

Grégory dit le shériff ,
Arrivée Mai 2020 dans la famille, futur Safety Officer nos “anges de la route “grâce à son Road King police et sa sirène, il est toujours disponible à l’ouverture du convoi à la rentrée et sortie de nos déplacements ….
Grégory aime aussi nous faire plaisir en se mettant aux fourneaux ou d’ailleurs il est aussi très doué !
Organisateur de nôtre futur Road Trip au States 🇺🇸 en partant de la Louisiane….
Merci d’apporter ta bonne humeur, ta disponibilité et ton analyse affûté au sein du Chapter…

Le Director

20210316-gregory-sheriffComment avez-vous connu le Paris Etoile Chapter ?
Fin mai 2020, lors d’une balade avec ma moto, la vis de mon « crash bar » s’est desserrée, a cassé et une partie est restée à l’intérieur. Je me suis donc rendu à la concession Harley-Davidson Etoile qui entretient ma machine depuis toujours. Comme d’habitude, le staff a répondu présent pour solutionner le problème. En attendant la prise en charge par l’équipe de maintenance, un grand barbu avec un appareil photo s’approche de ma moto et demande s’il peut faire quelques images. Nous engageons la conversation et je remarque son gilet du Paris Etoile Chapter France qui intrigue ma curiosité et appelle à une série de questions. C’est ainsi que j’ai eu un premier contact, l’envie d’aller plus loin et d’appeler le Director pour adhérer.

Quelles sont les raisons qui vous ont donné envie de rejoindre ce groupe ?
Habituellement, je suis en mode « Poor lonesome cowboy » : en rejoignant un Chapter, je voulais tester les balades de groupe. C’est également un moyen simple de partager sa passion avec des personnes qui ont le même centre d’intérêt que vous.

Êtes-vous fier d’appartenir au PECF ?
Plus simplement, quand vous êtes heureux de revoir les membres pour des balades ou juste le plaisir de se retrouver pour un café, tout est dit. La fierté d’appartenir à ce groupe réside dans les valeurs qu’il véhicule « à deux roues » : c’est-à-dire l’esprit de cohésion, l’égalité de chacun de ses membres tel qu’ils soient, la tolérance, la bienveillance et l’entraide.

Après quelques mois de présence, quel est l’événement qui vous a le plus marqué ? Votre meilleur souvenir ?
Il y a beaucoup de petits moments de vie et ce n’est pas évident d’identifier Le meilleur souvenir. Pour vous donner un exemple parmi tant d’autres, cette année j’ai eu la fève « Johnny Hallyday » lors de la galette des rois. Jamais je ne tombe dessus, mais c’est au PECF que ce rêve s’est concrétisé.

Selon vous, qu’est-ce que le director pourrait apporter en plus pour rendre le Chapter encore plus attrayant ?
Peut-être faire une action de bienfaisance envers des enfants ou autres, pour monter une image positive des motards.

Est-ce que le PECF vous permet « d’oublier » les contraintes de la crise sanitaire ?
L’esprit motard c’est la liberté ! Une philosophie de vie simple et sans contraintes de partir avec son sac à dos à l’aventure et parcourir de vastes territoires. Les obligations de la vie moderne nous ramène souvent à remettre nos chaines et regarder nos envies s’éloigner. Le PECF c’est la clé du week-end. »

Un slogan pour le PECF ?
Sentir le vent qui se déchaîne, Battre le sang dans nos veines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add to cart